Pipeline à travers Edea

Les travaux de construction au Cameroun d’un pipeline de 355 Km de long au total débuteront en janvier 2017, par un premier tronçon de 110 Km entre les villes de Limbe, dans la région du Sud-Ouest, et de Douala, la capitale économique du pays située dans la région du Littoral. C’est ce qui ressort du chronogramme des activités de ce projet que le comité de pilotage vient de révéler au gouvernement camerounais.

Après l’oléoduc Douala-Limbé, le consortium 3PL qui conduit ce projet réalisera le pipeline entre les villes de Douala et d’Edéa, sur une distance de 70 Km, puis le plus long tronçon (175 Km) entre Edéa et Yaoundé, la capitale camerounaise.

Pour financer cette infrastructure destinée à transporter les produits pétroliers raffinés, 3PL compte sur un «tour de table des investisseurs originaires de Corée, Suisse, Chine, Russie, Nigeria… Ils apporteront 30% des capitaux. Nous emprunterons le reste auprès des banques», explique Chrysanthus Esunge Longonje, le DGA de 3PL.

Selon Mohammadou Dabo, le PCA du consortium 3PL, le coût global de ce projet est estimé à environ 218 milliards de francs Cfa, sous réserve des évaluations plus affinées. Aussi bien au sein du gouvernement camerounais que du côté de 3PL, l’on s’accorde à dire que la réalisation de cette infrastructure contribuera à baisser les coûts des produits pétroliers sur le territoire camerounais de plus de 20%.

Source: Investir au Cameroun

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.