Le Président du PCRN (Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale) aurait bravé toutes les barrières naturelles et humaines pour aller tenir son meeting à Ngambè, dans la Sanaga Maritime, Région du Littoral.

Cette division administrative créée en 1922 et fief des tensions sociales et des soulèvements populaires pour réclamer l’indépendance du Cameroun est restée jusqu’à nos jours arrondissement après l’émiettement de plusieurs de ces regions, elles aussi devenues aujourd’hui arrondissement (Ndom, Song Loulou). L’arrondissement a connu depuis Aptel Henri en 1923, 50 autres administrateurs coloniaux et nationaux (depuis l’indépendance, Niobè Likound Calvin entre 1959 et 1961).

Le circulaire du présent administarteur, Noukouri Samuel Nokpa interdisant le meeting, avec un dispositif militaire et policier important ainsi que l’enclavement de la région, les routes impraticables pendant cette saison des pluies ainsi que la pluie qui s’est invitee à l’évènement n’ont pas empêché Cabral Libii Li Ngué à tenir son meeting, selon son entourage.

Les populations de la région sont venues nombreuses écouter l’ex-candidat à l’élection présidentielle, déjà en campagne pour les prochaines échéance électorales locales.

Rien ne pouvait arrêté ces population, elles sont venues sourire aux lèvres écouter celui qu’ils considèrent comme le nouveau “Mpodol” (porte parole, le nom donné à Um Nyobè, le père de l’indépendance du Cameroun).

Dans cette foule nombreuses et sans dispositif nécessaire de communication de foule, il était difficile de saisir le contenu des propos de Cabral. La foule autour de lui cependant était enthousiaste de joie en lançait les cris et youyou et répondait d’une même voix. Ceci pour signifier qu’elle accorde son soutien indéfectible au candidat troisième des élections présidentielles du 7 octobre 2018.

Elle a bravé la pluie pour écouter leur idole; les forces de sécurité, la gendarmerie avec 4 pick-up remplis de gendarmes, un camion de policiers anti-émeutes, toutes venues d’Edéa n’ont pas intimidé cette population acquise à la cause de Cabral, qui a dresser un message au public.

Et c’était un message fort à l’adresse des jeunes pour qu’ils prennent leurs responsabilité, mais aussi à l’adresse des autorités et aux élites du département de la Sanaga Maritime.

Tout s’est déroulé sans heurts, ce que l’entourage du Président du PCRN considère comme une victoire.

«Ceux qui s’en prennent injustement à Cabral Libii m’amusent beaucoup. Vous vous croyez vraiment capable de ternir l’image d’un homme qui a reçu l’onction des veuves Ruben Um Nyobè et Ahmadou Babatoura Ahidjo, vraiment vous croyez cela possible ? Cabral Libii est béni bien avant sa venue sur terre mes chers amis, le combattre c’est comme vouloir empêcher le soleil de briller en plein mois de Janvier à Douala. C’EST IMPOSSIBLE !!! Venez seulement prendre vos cartes du PCRN parce que qui vivra sera Cabraliste Poutine Le Lion », peut-on lire sur la page officielle de l’homme politique.

Pour les soutiens de Cabral, ce dernier est celui qui a dit  aux jeunes ce que la constitution de notre pays prévoit à savoir entre autres qu’à 23 ans on peut être député, conseiller municipal ou régional. Il sensibilise les jeunes sur la nécessité de s’intéresser à la chose politique, il dit à la jeunesse que sa meilleure arme est son bulletin de vote.
Pour eux, beaucoup n’avait naturellement pas compté avec lui cette année, ils pensaient que ce mouvement s’essoufflerait. Désormais il faudrait bel et bien compter avec cette jeunesse qui devient de plus en plus confiante et qui veut aujourd’hui influencer son destin.

PS : Selon le site d’information afrik-inform.com, le dit meeting de Cabral Libii n’a pas eu lieu. Ce dernier aurait été récu par le sous préfet de Ngambè et lui aurait remis les documents relatifs à son parti politique que réclamait l’autorité administrative. Cabral Libii et le sous prefet se seraient accordés sur une reprogrammation éventuelle du meeting. Le président du PCRN aurait sollicité et récu de la part du sous prefet l’autorisation  d’expliquer à ses partisants ainsi qu’aux nombreux sympathisants les raisons de l’annulation du meeting.

Cette version des faits  est cependant dementi par l’entourage de Cabral Libii.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.