Edéa I

[av_submenu which_menu= » menu=’29’ position=’center’ color=’main_color’ sticky=’aviaTBsticky’ mobile=’disabled’ custom_class= »]
[av_submenu_item title=’Élément de menu 1′ link= » linktarget=’no’ button_style= »]
[av_submenu_item title=’Élément de menu 2′ link= » linktarget=’no’ button_style= »]
[/av_submenu]

[av_section min_height= » min_height_px=’500px’ padding=’default’ shadow=’no-border-styling’ bottom_border=’no-border-styling’ bottom_border_diagonal_color=’#333333′ bottom_border_diagonal_direction= » bottom_border_style= » custom_arrow_bg= » id= » color=’main_color’ custom_bg= » src=’https://sanaga-maritime-info.com/wp-content/uploads/2018/03/Photo_Pont_Allemand_d_Edea.jpg’ attachment=’842′ attachment_size=’full’ attach=’fixed’ position=’center center’ repeat=’stretch’ video= » video_ratio=’16:9′ overlay_enable=’aviaTBoverlay_enable’ overlay_opacity=’0.5′ overlay_color=’#000000′ overlay_pattern= » overlay_custom_pattern= » av_element_hidden_in_editor=’0′]

[av_one_full first min_height= » vertical_alignment=’av-align-top’ space= » margin=’0px’ margin_sync=’true’ padding=’30px’ padding_sync=’true’ border= » border_color= » radius=’0px’ radius_sync=’true’ background_color=’#ffffff’ src= » attachment= » attachment_size= » background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation= » mobile_breaking= » mobile_display= » custom_class= »]

[av_heading tag=’h1′ padding=’30’ heading=’Edéa I.‘ color= » style= » custom_font= » size=’70’ subheading_active= » subheading_size=’15’ custom_class= » admin_preview_bg= » av-desktop-hide= » av-medium-hide= » av-small-hide= » av-mini-hide= » av-medium-font-size-title= » av-small-font-size-title= » av-mini-font-size-title= » av-medium-font-size= » av-small-font-size= » av-mini-font-size= »][/av_heading]

[av_textblock size= » font_color= » color= » av-medium-font-size= » av-small-font-size= » av-mini-font-size= » custom_class= » admin_preview_bg= »]
La commune d’Edéa Ier  compte à ce jour environ 200 000 habitants pour une superficie de 1009 km2. Cette commune se situe sur les abords de la Sanaga, le plus longue fleuve du Cameroun avec les plus grands barrages hydroélectriques déjà productifs ou en construction. Le phénomène de l’exode rural a favorisé une croissance rapide de la population qui est passé de moins de 65 000 habitants en 2005 à plus presque 200 000 en 2016.  Edéa dispose d’un attrait touristique tout à fait particulier de par sa proximité avec Kribi, Dizangue, Mouanko. La commune d’arrondissement d’ d’Edéa Ier est delimitée au nord par la mairie de Ngwei, au sud par Edéa IIème et à l’est par la mairie de Fifinda.

La commune abrite une grande centrale hydroélectrique (Enelcam, aujourd’hui ENEO, la plus vielle du pays; sa construction fut entamée dans les années 50), une grande unité de transformation de l’aluminium (Alucam), une unité de transformation de l’aluminium (Socatral) ainsi que les industries agro-alimentaire (Socapalm, Ferme Suisse).

La centrale hydrolique d’Edéa est une usine de production d’énergie hydroélectrique, elle est implantée sur une île formée par un bras (dit mort) de la Sanaga. Avant l’entrée en production des nouvelles centrales hydroélectriques dui Cameroun, celles d’Edéa et de Song Loulou (voir commune de Massock-Songloulou) couvraient 80% de la demande électrique du pays. Edéa fut ainsi la première ville électrifiée du Cameroun, d’où son nom de “Ville lumière”. Installée non loin du barrage, l’usine ALUCAM (Aluminium du Cameroun) fut créée en 1957 suite à un partenariat entre la société Pechiney et le gouvernement camerounais et fut nationalisée en 1958. Ensuite il ya eu des rachats par des actionnaires successifs, ALUCAM est aujourd’hui 100% camerounais.

La centrale Enelcam et l’usine Alucam à Edéa en 1958

En juin 2012 la ville d’Edéa célèbrait les 100 ans d’existence du pont en ferraille construit par les colons Allemands. Cet ouvrage  est une oeuvre historique, dont la préservation des vestiges fait partie du patrimoine historique de la commune d’Edéa en particulier et du Cameroun en général. Autant de vestiges qui, pour la ville d’Edéa pourraient constituer un circuit touristique, générateur de revenus pour les municipalités.

Le pont d’Edea Cameroun

Cette place aménagée avec le concours de l’Ambassade de le République Fédérale d’Allemagne au Cameroun, ainsi que cet ancien pont aménagé en piste cyclable depuis 1980 sont devenus un lieu d’attraction dans la ville d’Edéa surtout pendant les périodes de fin d’année lors du festival culturel et traditionnel du peuple Mpoo. Sa décoration et ses lumières attirent l’attention du passant, qui aimerait faire ici un repos, surtout si le cadre était enrichi d’un centre d’accueil.

Edéa I
Création/

Situation

Milieu humain Températures Hydrographie Flore/faune Potentialités/Ressources Activités économiques
Créée le 23 avril 2007, avec comme chef lieu Pongo. Les ex communes rurale et urbaine sont découpées en deux communes urbaines autonomes. Composé essentiellement de deux cantons, le canton Adiè et le canton Yassoukou. Ici vivent les Elog Mpoo autochtones de la région qui forment un ensemble de 14 lignages, ainsi que les bassas, et les autres ethnies. Climat tropical humide à 4 saisons (2 saisons des pluies et 2 saisons sèches). Humidité très élèvée avec les précipitations moyennes de 4000 mm /an et les températures élévées mais stables pouvant atteindre 32 °C au mois de février.

.

La commune est arrosée par le fleuve Sanaga qui se jette dans la mer. A côté de la sanaga, il ya des rivières telle que Mambanè, Mbouè et qui se jettent dans la sanaga Les réserves de faune dans une forêt littorale dense, humide et de basse altitude. On y trouve également des forêts atlantiques fermes et secondaires.

Une faune terrestre diversifiée et riche en  pachydermes, primates, suidés, antilopes, aula et reptiles. La faune aquatique est constituée des crevettes et des poissons d’eau douce.

Les autoroutes Yaoundé-Douala et Edéa-Kribi, le chemin de fer Edéa-Kribi projet de construction d’un aéroport international entre EDEA et KRIBI.

Les berges le long de la Sanaga qui devraient être exploitées pour la promotion du sport nautique et l’implantation des infrastructures d’accueil et de tourisme.

L’agriculture, principale activité économique pratiquée par de petites exploitations familières et également de grandes exploitations agro-industrielle. Elévage, pêche, commerce artisanat sont également pratiqués. Le secteur tertière ainsi que celui des mines et de l’énergie sont également présents.

Outre Edéa I la commune compte les villages suivants:

Abbe Dehane Koukoue Metounga Nkankanzock
Appouh Ekoth Lom Edea Ndogkohi Ntoumba
Batombé Elogkam Mbengue Ndogtima-Nyong Nzock Nkong
Okoth Ongande Ongue Yabi Mapan Yambong
Yawanda

[/av_textblock]

[/av_one_full][/av_section][av_submenu which_menu= » menu=’27’ position=’center’ color=’alternate_color’ sticky=’aviaTBsticky’ mobile=’disabled’]
[av_submenu_item title=’Élément de menu 1′ link= » linktarget=’no’ button_style= »]
[av_submenu_item title=’Élément de menu 2′ link= » linktarget=’no’ button_style= »]
[/av_submenu]

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.