Il a été question pour le Maire Yete Mbote et ses collaborateurs de procéder à la restitution du processus ayant accompagné cette campagne, pour ce qui est de la Mairie d’édéa 1er.

L’esplanade de la Mairie a eu du mal à contenir la population qui est venue nombreuse, à l’appel du Maire. Des bâches et des chaises ont d’ailleurs été disposées dans la cour pour faciliter les échanges.

On apprendra donc que 2517 dossiers ont été reçus. Les listes étaient consultables sur les tableaux d’affichage de la Mairie pour d’éventuelles réclamations.

Pour le reste, le Maire a réaffirmé que tout ce qui se faisait au niveau de la Mairie dans le cadre de cette campagne était GRATUIT et qu’il ne répondait pas aux exigences usuelles dans les autres administrations.
Par exemple, alors que la Mairie a exonéré tous les postulants du paiement du timbre communal, l’administration fiscale leur a exigé un timbre fiscal pour compléter leurs dossiers qui seront ensuite transmis au Tribunal pour traitement.

Et c’est en parfait pédagogue, dans un échange convivial animé d’applaudissements que le Maire a passé le message aux populations.

Dès ce lundi les équipes seront disposées à la Mairie pour recevoir les postulants qui devront verser 1000 francs des frais de timbre fiscal contre reçu. Une initiative inédite de communication appréciée par les populations de la ville lumière.

Source: Ailleurs

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.