Le maire de la commune de Songloulou, le Dr. Robert Batoum Batoum voudrait que le barrage exploité par Energie of Cameroon participe au développement de sa commune.

Dans sa déclaration sur les antennes de la CRTV, le nouveau maire de Massock-Songloulou décrit la situation dans sa commune :

«Vous pouvez passer deux, voire trois semaines, sans que l’énergie ne soit disponible dans cet arrondissement. Cela nous embête. Nous ne pouvons pas comprendre que nous soyons le ‘cœur du pays’, et que nous soyons les derniers, pour ce qui concerne l’énergie».

La Centrale hydroélectrique de Songloulou implantée dans cette commune d’arrondissement, avec une capacité de production de 388 MW est la plus importante du pays. Mais la commune ne bénéficie d’aucune retombée de sa principale ressource, d’où le regret du magistrate de la communune : «Le gros regret que nous avons, c’est que nous de Songloulou, nous ne pouvons pas avoir une si grosse unité de production d’énergie qui est la première du Cameroun, et ne bénéficier d’aucune retombée. Nous avons déjà entrepris des démarches auprès d’ENEO, pour que réparation soit faite, pour que la mairie qui est l’institution qui représente les intérêts des communautés, puisse recevoir quelque chose de la part d’ENEO, afin qu’elle puisse assumer normalement ses promesses vis-à-vis des populations».

Ainsi le maire PCRN (Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale) de la localité, appelle ENEO à initier les projets de développement dans sa communauté.

Sanaga Maritime Info

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.