La Socapalm (Société camerounaise de palmeraies), filiale de la luxembourgeoise Société financière des caoutchoucs (Socfin), et cotées à la Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières du Cameroun a présenté  le résultat de ses activités ordinaires avant impôts. Il s’elève à 10,2 milliards FCFA en fin juin 2018 contre 13,7 milliards FCFA par rapport à la même période en 2017.

Le résultat net après impôts au 30 juin 2018 s’élève à 6,6 milliards FCFA contre 8,9 milliards FCFA au 30 juin 2017, soit une baisse de 25,8%. Les responsible de la société justifient cette baisse par le retard accuse dans la vente d’huile brute don’t le stock est passé de 16 481 tonnes au 30 juin 2017 à 30 959 tonnes au 30 juin 2018, soit une augmentation de 87,8%.

La production d’huile brute quant à elle a progressé de 6,9% passant de 82 095 tonnes à 87 764 tonnes alors que celle des amandes de palmistes est passee de 16 à 17 738 tonnes dans la même période. La SOCAPALM pense que sa production pourra être vendue avant la fin de l’exercice en cours et que son niveau de production en 2018 sera supérieur de 6% à celui de l’exercice 2017.

Source: Investir au Cameroun

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.