Les populations de la Ville d’Edéa se sentent très soulagées par les œuvres du Maire d’Edéa toujours sur le terrain. Il semble apporter la solution aux sempiternels problèmes des citoyens de ville au moment où la guerre de leadership sévit au sein du Rdpc. Le parti de la flamme est en lambeaux à Edéa et ses principaux responsables sont aux abois à la veille des échéances électorales. En revanche l’UPC et le Maire Eder Yete séduisent davantage les citoyens de la Ville Lumière

Les populations de la Ville d’Edéa se sentent très soulagées par les œuvres du Maire d’Edéa toujours sur le terrain. Il semble apporter la solution aux sempiternels problèmes des citoyens de ville au moment où la guerre de leadership sévit au sein du Rdpc. Le parti de la flamme est en lambeaux à Edéa et ses principaux responsables sont aux abois à la veille des échéances électorales. En revanche l’UPC et le Maire Eder Yete séduisent davantage les citoyens de la Ville Lumière. L’absence du nom du Maire Eder Yete Mbote sur la liste des membres de la délégation du Littoral devant prendre part aux travaux du Grand Dialogue National (GDN) du 30 septembre au 04  octobre 2019 au Palais des Congrès de Yaoundé avait suscité une vive polémique dans la ville lumière. Les observateurs politiques les plus avertis du département de la Sanaga-Maritime ainsi que la société civile ne comprenaient pas la pertinence de la démarche du Gouverneur du Littoral qui avait constitué sa liste en omettant le nom du Maire d’Edéa Ier. Ce dernier qui se positionne pourtant comme l’homme politique le plus crédible en raison des projets salvateurs et novateurs qu’il réalise avec grand bonheur dans la ville d’Edéa et dans les contrées. Depuis son élection à la tête de la commune d’Edea 1er, le Maire Eder Yete Mbote au travers de ses œuvres sur le terrain prouve à la communauté nationale et internationale qu’il veut porter jusqu’aux cimes le développement de la Ville d’Edéa. Il est sur tous les fronts. De Mbengue à Metounga, de Tibda à Beon, d’Okoth à Pongo, de Dehane à Yassoukou ou de Batombe  à Nkankazock en passant par Domaine Centre et Bonaminkengue, il est à l’œuvre sur le terrain et ses réalisations parlent d’elles-mêmes. Campagnes d’hygiène et salubrité et reprofilage des routes par-ci, électrification des villages Adiè par là; ses œuvres sont visibles et palpables.

Le Maire à Batombe

Sa descente à Batombe au début de ce mois d’octobre a davantage ravivé les commentaires dans les chaumières en raison de la misère infernale dans laquelle sont plongées les populations de cette contrée. Batombe  est le village natal du Ministre des Transports Jean Ernest Ngalle. Batombe est aussi le village natal du capitaine d’industrie Alphonse Bibehe qui est en train d’y ériger un château haut de gamme. À en croire la Présidente du Comité de développement ce jour-là avec la présence effective du Maire Eder, le village manque de l’eau potable, pas de routes, pas de ponceaux, pas de lumière. L’unique forage du coin a été réhabilité par le Maire upéciste Eder Yete Mbote. C’est la misère à fleur de peau. Les jeunes sont désœuvrés et les agriculteurs ne reçoivent aucun soutien digne de ce nom. À l’occasion de cette visite, le Maire d’Edéa Ier n’a ménagé aucun effort pour offrir du matériel agricole et d’hygiène aux populations. Ce n’est pas tout. Ce Maire qui fait preuve d’une prodigalité à nulle autre pareille a également offert des tables bancs, de la craie et des tableaux aux différentes écoles primaires de Batombe. Que dire des différentes campagnes d’établissement des actes de naissance ? Une première dans l’histoire politique en Sanaga-Maritime. Le Maire Eder Yete Mbote a naguère enregistré 2517 demandes d’établissement des actes de naissance qu’il offre gratuitement aux impétrants. Du jamais vu ! Le Maire Eder a toujours insisté sur la gratuité des services que les citoyens sont censés bénéficier à la Mairie d’Edéa 1er.

Crise anglophone à Edéa

Le dialogue, la concertation, l’écoute et l’intégration tous azimuts ont toujours constitué les leitmotivs du Maire Jacques Eder Yete Mbote dont la politique consensuelle rencontre l’assentiment et l’adhésion de tous. Il a toujours mené  une croisade contre l’exclusion de certaines communautés. Il est donc favorable au brassage des cultures dans une ville cosmopolite comme celle d’Edéa. C’est dans cet optique qu’il est allé à la rencontre des déplacés de la crise anglophone à la Ferme Suisse. Il n’a ménagé aucun effort pour leur offrir du matériel agricole : brouettes, machettes, pioches, seaux, pelles etc… Les élèves des différentes écoles primaires ont également reçu des fournitures scolaires émanant de l’édile de la Ville d’Edéa qui leur a aussi promis du travail dans le cadre d’un projet communautaire  en vue. Tout ce que le Maire réalise à Edéa ne passe pas inaperçu. Les populations de la ville d’Edea, selon nos informations, voient en cet homme un messie venu apporter une solution à leurs problèmes. C’est pour cette raison qu’elles aimeraient lui renouveler leur confiance lors des prochaines élections municipales pour qu’il puisse poursuivre avec sérénité ses œuvres dans la ville d’Edéa.

Source : Hebeas Korpus (Murielle Loé )

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.