Le Port autonome de Douala (PAD), autorité en charge de la gestion de la place portuaire de la capitale économique du Cameroun, a quintuplé son bénéfice au cours de l’exercice 2018.

Selon le Conseil d’administration, le PAD affiche au 31 décembre 2018, un résultat bénéficiaire avant impôts de 3,9 milliards de FCFA, et un résultat net bénéficiaire après impôts de 2,04 milliards de FCFA. Ce qui représente pratiquement cinq fois le bénéfice réalisé au cours de l’exercice 2017. Au cours de cet exercice-là, le PAD a clôturé par un résultat net bénéficiaire de 455,5 millions de FCFA, soit la moitié de la performance de l’exercice 2016.

L’autorité portuaire n’explique pas cette performance haussière entre 2017 et 2018, mais elle ne surprend pas. Car, Cyrus Ngo’o, le DG du PAD, avait annoncé l’année dernière un programme ambitieux pour booster le port de Douala. À titre d’illustration, la place portuaire a connu pour son grand bonheur l’enlèvement des épaves de navires. Ce qui a permis une meilleure fluidité du transport maritime, et la libération de certains quais au port de pêche. Bien plus, il y a la remise en service de la drague Chantal Biya.

Dans la prospective, l’on devrait s’attendre à de meilleurs résultats du PAD qui entend accroître ses capacités d’accueil aux navires, avec notamment la construction de 750 mètres linéaires de quais sur la rive droite du fleuve Wouri à Bonabéri et la construction d’un duc-d’Albe, ouvrage d’appontement pour navires pétroliers. Sans oublier l’acquisition d’une nouvelle drague aspiratrice de 3 000 m3 de puits.

Le montant du chiffre d’affaires du Port autonome de Douala en 2018 est de six milliards de FCFA. Le total bilan à l’actif et au passif de l’entreprise portuaire est de 238,16 milliards de FCFA.

Source: Investir au Cameroun

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.