1. Amélioration des conditions de vie dans les zones rurales,
  2. éclairage de la ville,
  3. implémentation de la fonction publique locale.

Le nouveau patron de la commune d’arrondissement d’Edéa 1er, Bertrand Missinga, veut réduire l’effectif de sa commune, dans le but de diminuer la dépense de la fonction publique et affecter les sommes générées par ces reductions à la resolution d’autres problèmes de la commune.

«La lutte contre l’insalubrité dans la ville constitue un chantier de taille pour le maire et ses collaborateurs. Si l’action d’HYSACAM est déjà visible et appréciée des populations, il n’en demeure pas moins que certains quartiers plongés dans les broussailles affichent des allures de semi-campagne. L’autre défi à ne pas négliger est celui de l’éclairage public, qui fait cruellement défaut à la ville-lumière. La zone rurale n’est pas mieux lotie. Elle qui fait face à une panoplie de problèmes et dont les regards et espoirs sont tournés vers le nouvel exécutif communal. L’accès à l’eau potable, l’électrification, l’ouverture des pistes agricoles, le renforcement du système éducatif forment autant d’attentes…», rapporte Cameroon Tribune, dans son edition du 1er avril 2020.

Bertrand Missinga pense que pour les 30 villages et quartiers de son arrondissement, un effectif reduit des fonctionnaires de mairie est nécessaire. «A priori, les effectifs que nous trouvons ici ne sont pas tout à fait corrects. Il doit en avoir un peu trop, compte tenu de la taille de la commune…».

En même temps il s’active avec son équipe à multiplier les revenus propres de la commune à travers les impôts et taxes qui, ajoutés au budget de la decentralisation permettra à la commune d’engager les investissement dans les projets bénéfiques pour les populations de la mairie.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.