Le pont en acier a été conçu et construit par l’entreprise allemande Gutehoffnungshütte (en abrégé GHH). GHH était une importante société minière et métallurgique de stature internationale basée à Oberhausen dans la région de la Ruhr en Allemagne. Cette entreprise a été fondée en 1758 comme une pure entreprise métallurgique. Elle s’est développée très tôt dans les domaines de l’exploitation minière et de la transformation métallique et devient au XXe siècle le plus grand fabriquant de machines et d’usines en Europe pour finalement fusionner dans l’actuel groupe MAN en 1986.

L’histoire du GHH est étroitement liée au nom de la famille d’entrepreneurs Haniel, de sorte que l’abréviation de l’entreprise  (GHH)  est généralement interprétée comme (Gehört Hauptsächlich Haniel, qui veut dire Appartient Principalement à Haniel, le nom du fondateur de l’entreprise).

C’est cette entreprise de renommée internationale qui a construit le pont sur la Sanaga à Edéa. Avant d’être livré, le pont a été assemblé en Allemagne pour être testé. Il a ensuite été démonté et transporté par bateau au Cameroun en 1911.

Ce pont mesure 160m de long et était à l’époque de sa construction et de sa mise en service le plus grand pont d’Afrique. Les colonnes verticales à partir de la calandre sont utilisées comme une suspension pour la route. La moitié de l’arche était d’abord assemblée au sol et l’autre construite sur des barges flottantes, qui étaient ensuite correctement assemblées.

L’emplacement stratégique du pont a été vu pendant les première et seconde batailles d’Edéa lors de la Première Guerre Mondiale.

Le Wahehe est le premier paquebot construit pour servir l’Afrique de l’Ouest après la Première Guerre mondiale. En septembre 1922, ce paquebot  amorce à partir de Hambourg son premier voyage vers l’Afrique de l’Ouest avec des passagers. L’acostage des navires allemands sur les côtes de ses anciens colonies (Cameroun et Togo) étant interdit jusqu’en 1927, c’est en  août 1933 que l’équipage du Wahehe avec certains officiers de l’armée allemande visite le pont sur la Sanaga à Edéa.

Le pont était le seul point de passage sur la Sanaga pour les trains, les véhicules et les piétons jusqu’au début des années 80.

 

Source:  German and Germanophile Activities in Cameroon (1936-1939)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.