Yahsat sur le marché d’internet par satellite au Cameroun

Dès le 27 septembre 2018, le fournisseur d’accès à Internet émirati Yahsat lance officiellement ses services Internet au Cameroun.

A travers son produit YahClick, la société télécoms se donne comme ambition d’améliorer le taux de pénétration de l’Internet à haut débit dans le pays, en apportant la connectivité dans les zones où les opérateurs de téléphonie mobile et les fournisseurs d’accès par fibre optique demeurent faiblement présents ou absents.

Au-delà de l’amélioration de l’accès à Internet, l’offre de Yahsat devrait également assurer à l’entreprise des revenus confortables.

Cependant, les activités de Yahsat au Cameroun ne s’annoncent pas si aisées. La société devra en effet batailler dur avec d’autres fournisseurs d’accès qui l’ont devancée sur ces niches de marché mal couvertes par les opérateurs télécoms depuis plusieurs mois. Ils visent aussi le potentiel du marché Internet encore inexploité du Cameroun. C’est le cas de Cameroon Telecommunications (Camtel), l’opérateur historique qui a signé un accord de partenariat le 21 mai dernier, avec SatADSL pour fournir l’Internet par satellite dans le pays.

Après Camtel, ont suivi Bloosat et GoSat. Bloosat s’est associé à Africa Konnect, filiale du Français Eutelsat, et a lancé officiellement ses activités dans le pays en juillet 2017. La société dont les services ne sont disponibles pour l’instant que dans les régions du Littoral et de l’Ouest, annonçait son déploiement dans le reste du territoire national en 2019.

Pour GoSat, le partenariat signé également avec Africa Konnect le 26 juillet 2017, a pour but d’offrir de l’Internet haut débit par satellite pour couvrir à terme, le tiers de la population nationale.

Source : Autres

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.